Le mot du président – Octobre 2019

 

Vincent Micollier, nouveau Président de l’AFAG

 

Bonjour à tous,

 

J’ai le plaisir et l’honneur de succéder à Thierry LORILLON à la présidence de l’AFAG. Appelé à de nouvelles fonctions, nous lui souhaitons une belle réussite professionnelle et les membres de l’AFAG se joignent à moi pour le remercier pour son implication et son engagement lors de cette année de présidence.

 

L’année 2019 a été porteuse de nombreux projets et nos entreprises peuvent à nouveau regarder l’avenir avec optimisme. Plusieurs défis s’ouvrent en effet à nous et c’est avec solidarité et détermination que nous les relèverons !

 

Nous devons tout d’abord attirer et former de nouveaux talents, pour nous assurer de notre capacité à répondre avec sérieux et efficacité aux attentes de nos clients.

Conscients du manque de visibilité de nos métiers souvent peu ou méconnus, nous aurons à cœur de réaliser des opérations de communication et de sensibilisation auprès des étudiants.

 

Nous devons également être les ambassadeurs de la qualité dans nos métiers et faire connaitre le haut niveau d’exigence que représente la certification ASQUAL auprès des donneurs d’ordre et des maîtres d’œuvre, alors que des entreprises tentent de faire valoir des normes inadaptées à nos métiers.

 

Enfin, en tant qu’entreprises expertes, nous devons être partie prenante face au défi écologique mondial en prônant l’utilisation de géosynthétiques dans la réalisation d’infrastructures plus respectueuses de l’environnement, plus durables et plus résilientes face aux changements climatiques.

 

Tels sont les axes sur lesquels nous devons travailler, en lien avec l’ASQUAL et le CFG (Comité Français des Géosynthétiques), afin de faire reconnaître et perdurer la qualité et la pertinence de nos métiers.

octobre 28, 2019